E-commerce : le SEO vous aide à vendre.

Optimiser un site e-commerce pour le référencement parait difficile. Les descriptifs des articles ou des produits sont très courts, limitant les possibilités d’intégration des mots clés. Pourtant, une bonne structuration des contenus et une intégration intelligente peuvent propulser un site marchand sur la première page Google. 

E-commerce : choisir ses mots clés

le SEO muscle le E commerce

Le gros avantage d’un site marchand, c’est que le choix des mots clés est assez simple. C’est le plus souvent le nom du produit en lui même, suivi de sa marque. Le grand danger est de proposer des contenus similaires pour une même gamme de produits, voire de se cantonner à citer la marque sans intégrer le nom d’usage.

Par exemple, si le site web propose une collection de couteaux en céramiques, dans 7 tailles et 8 coloris différents, il faudra rédiger pas moins de 56 fiches techniques différentes.

Il existe des solutions pour ne proposer qu’une seule fiche avec des listes de choix, mais ce n’est pas toujours judicieux.

Comment alors optimiser les fiches articles sans dupliquer les contenus?

Très simple. Vous avez l’opportunité d’utiliser tout un lexique complémentaire qui vous permettra de positionner votre site avec pertinence, en utilisant les synonymes.

SEO comme Optimiser les URL : catégories et articles e-commerce

Dans un premier temps, pensez à bien titrer les catégories.

Si votre collection de couteaux s’appelle « harmony kitchen », titrez la catégorie « couteaux-ceramique-harmony » afin que le mot clé principal se situe dans toutes les URL, de préférence le plus prés possible de la racine.

Ensuite, nommez chaque article selon la même règle en intégrant les mots clés principaux : dans notre exemple cela pourrait être « classe article – taille- coloris » ou encore « classe article – marque- coloris » ou « classe article-spécificité-coloris »

  • couteau-22cm-rouge
  • ou
  • couteau-frontignac-bleu
  • ou
  • couteau-larder-vert

ce qui pourrait positionner le site sur une recherche très précise.
Je préconise un maximum de 3 caractéristiques dans le nommage, mais on peut dépasser pour les besoins du site.

ainsi, l’URL de la fiche article serait du type :

www.sitemarchand.fr/couteaux-ceramique-harmony/couteau-larder-12cm-bleu

Tous les éléments se retrouvent dans l’URL et l’internaute (ou le moteur) identifie clairement le résultat de sa recherche.

SEO comme Optimiser la fiche article avec les mots clés de niveau 2

Chaque fiches article devrait être différente. Pour cela, je préconise l’utilisation de synonymes et de l’ensemble du champs lexical, ainsi que les caractéristiques propres à chaque article (taille, couleur, destination, marque, matière…)
Couteau céramique à larder / Couteau cuisine à larder(éplucher/trancher/etc..)

Exemple :
La fiche article doit décrire précisement l’article. Non seulement les photos ne suffisent pas toujours à la comprehension, mais les moteurs de recherche ne peuvent les indexer si elles ne comportent pas de descriptifs (attribut ALT de la balise IMG).
Pensez à bien donner toutes les indications utiles à la sélection.

SEO comme Optimiser les images du site marchand

Les images devront être de bonne qualité, assez légères pour être chargées rapidement s’afficher correctement. Idéalement, des images détourées sur fond blanc, ou agréablement présentées (attention à amateurisme). Surtout, chaque image pourra être renommée afin d’être indexée dans les moteurs de recherche image, et devra comporter un descriptif détaillé et pertinent. (non seulement pour les systèmes d’accessibilité, mais également pour les moteurs).

Le descriptif réellement indexable se situe dans l’attribut ALT (appelé également texte alternatif). Vous pouvez tout autant soigner également le descriptif (attribut TITLE). Le descriptif n’est pas utile pour le référencement en tant que tel, mais selon le navigateur utilisé, l’info bulle au passage de la souris utilisera tantôt le ALT tantôt le TITLE. Autant renseigner les deux pour améliorer l’expérience utilisateur.

SEO comme Soigner les titres et les descriptifs des pages marchandes

Puisque les contenus des articles sont brefs et concis, la meilleure solution pour intégrer les mots clés dans les balises de titre est de faire en sorte que la navigation dans le site soit sur un mode « navigation – sommaire« .

On pourra définir que tous les titres de catégorie seront par exemple des H2, les titres d’articles des H3 etc….
Les descriptifs du site et les titres de page comporteront également des mots clés plus génériques. Dans notre exemple : vente d’ustensiles de cuisine en ligne : couteaux inox, couteaux céramiques, etc….

SEO comme Préparer des pages de contenus fixes

Le blabla n’est pas ce que les internautes privilégient sur un site marchand. Pourtant, c’est dans les textes plus denses que les moteurs de recherche trouveront les contenus nécessaires au référencement de longue traine.
Ces pages de contenus peuvent présenter les grandes gammes de produit, la philosophie de l’entreprise, la démarche qualité etc… elles peuvent également composer un blog d’actualité (par exemple, dans le cas du site marchand qui propose des casseroles à la vente, un blog avec des cas pratiques d’utilisation, d’entretien, des recettes peut être un plus pour capter le trafic).

optimisation SEO des ecommerces

Optimisation SEO e-commerce : Cas pratique

Il m’est arrivé récemment d’être consultée pour l’optimisation d’un site marchand proposant des jeux écologiques pour enfant.

L’éditeur du site ne parvenait pas à le positionner sur les moteurs de recherche, et le taux de conversion était particulièrement faible au regard du nombre de visites. (autant dire peu de visiteurs et aucune vente en ligne au bout de plusieurs mois).

A première vue, le site dans son ensemble était agréable, et on y naviguait bien.

En cliquant sur le premier produit de la page d’accueil, je compris rapidement pourquoi les moteurs ne venaient pas sur le site, et la raison pour laquelle aucun visiteur ne pouvait acheter en ligne.

  • Photo de mauvaise qualité : la photo assez floue, présentait un rectangle blanc, sans élément de comparaison pour déterminer la taille exacte de l’objet.
  • Fiche descriptive :  indiquant uniquement le nom commercial de l’objet, et une accroche du type « les enfants seront ravis de leur nouveau toppi, totalement écolo ».

En se mettant à la place de l’acheteur, il devenait évident que les articles étaient totalement incompréhensibles.

J’ai du questionner l’éditeur pour comprendre qu’il s’agissait d’une maison de carton pour enfant, à personnaliser en dessinant dessus. Nous avons alors pu établir une fiche descriptive du type :

 

  • Catégorie – jeux enfants extérieur
  • TOPPY – maison carton personnalisable
  • Jeu d’extérieur pour enfant en carton bio à personnaliser
  • Matière carton
  • Usage : feutre / peinture / crayons / collages
  • Dimensions : hauteur 110 cm – largeur – longueur etc..
  • Age concerné : 4-7 ans.
  • Acheter – Ajouter à la liste – Tarif etc…

Mot clé niveau 1 – Mot clés niveau 2 – Mot clé niveau 3 (longue traîne)

Une fois le site optimisé, les visites ont augmenté de 240% en 2 mois, et les ventes ont démarré.

Dans ce cas, SEO et ergonomie web se rejoignaient…… Il suffisait juste d’y penser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *