Mots clés et nom de domaine en SEO – Rappel sur l’EMD

Pour être bien référencé sur Internet, les référenceurs ont souvent préconisé de réserver des noms de domaine comportant des mots clés importants. Cette technique d’EMD est dans la ligne de mire de Google Panda.

Il n’est aujourd’hui plus nécessaire de réserver des noms de domaines optimisés. Quelques explications.

 

EMD : des mots clés dans le nom de domaine

L’EMD (Exact Match Domain) consiste à réserver un nom de domaine comportant un mot clé spécifique. Pendant longtemps, Google a appliqué un bonus sur les mots clés positionné dans les URL, et notamment dans les noms de domaine. Les autres moteurs tels que Yahoo et Bing donnent également la priorité à ce type de noms de domaine.

MATT CUTTS, responsable de l’équipe anti-webspam de Google  explique la notion d’EMD (Exact Match Domain) qui consiste à employer des mots clés en guise de noms de domaine.
Cette technique largement employée est aujourd’hui considéré par Google comme du Black Hat SEO, c’est-à-dire une méthode de suroptimisation visant à tricher.

De nombreux sites présentant un contenu de faible qualité ont utilisé cette technique d’EMD, se positionnant sur les moteurs de recherche en meilleure place que les sites de marques ou que des sites de qualité.

 

Google PANDA et l’EMD

Depuis prés de 10 ans, Google entend lutter contre ces pratiques et diminue régulièrement la pondération de l’argument « mot clé nom de domaine » dans ses calculs.

Pour renforcer la lutte contre ces techniques de spam, Google a annoncé en septembre 2012 une évolution de son algorithme PANDA comprenant une altération du poids des mots clés dans les noms de domaine.
D’abord expérimenté aux USA au cours de l’année 2012, cette modification d’algorithme est en cours de propagation sur le reste du monde.

Cette modification de l’algorithme Panda a pour effet de:

  • faciliter le positionnement des sites internet pertinents, y compris si les mots clés ne sont pas dans le nom de domaine (faciliter le positionnement des marques et enseignes)
  •  pénaliser les sites suroptimisés (noms de domaines en EMD, fermes de liens …), et / ou présentant un contenu de mauvaise qualité.

 

Ce qui change concrètement : la densité pondérée du mot clé

Le bonus qui était précédemment appliqué aux mots clés insérés dans les noms de domaine disparait. Les mots clés employés dans les noms de domaine ne sont donc pas plus importants que ceux utilisés dans les contenus.

Par conséquent, un site internet avec des contenus pertinents, en quantité suffisante et optimisés pour le SEO a autant de chances d’atteindre le haut du classement qu’un site internet avec un nom de domaine présentant des mots clés.

 

Pourquoi les premières positions Google sont elles encore occupées par des sites en EMD?

Si le bonus n’est plus appliqué, il n’est pour le moment pas question de pénaliser les sites de qualité dont le nom de domaine comporte des mots clés. La désindexation de sites web n’aurait touché que 0.6% des sites internet anglophones.
En effet, seuls les sites internet suroptimisés en black hat SEO avéré ont été sanctionnés (fermes de liens, contenus dupliqués, sites de pub adsense….).

Donc, les sites bien référencés notamment grâce à leur nom de domaine restent bien référencé.

Par ailleurs, dans son calcul de Trust Rank (indice de confiance), Google prend en compte l’ancienneté du nom de domaine. Donc, les premières positions occupées par les mammouths du web ne vont pas changer tout de suite.

Comment choisir son nom de domaine?

Au moment de la création d’un site internet, faut il réserver un nouveau nom de domaine sur l’enseigne, la marque ou favoriser l’achat d’un nom de domaine plus ancien, même en EMD?

 

Il ne peut y avoir de réponse toute faite. Tout d’abord, est il plus pertinent que l’adresse d’un site internet soit le nom de l’entreprise ou un mot clé? D’un point de vue marketing cela reste discutable.
Si toutefois vous avez l’opportunité de racheter un nom de domaine déjà ancien, comportant des mots clés, il faudra vous renseigner pour déterminer l‘indice de confiance de ce nom de domaine.

Quelques questions à se poser avant de reprendre un nom de domaine :

  • SPAM : Ce nom de domaine a t il été considéré comme spammeur?
  • NETLINKING : Combien y a t il de liens retours sur ce nom de domaine? Sont ils représentatifs de la nouvelle activité réelle de l’entreprise? Sont ils de bonne qualité?
  • RANK : comment ce site internet était il classé dans Google auparavant?
  • E-REPUTATION : quel est le niveau de qualité des mentions existantes sur le web?

 

Comment Google va-t-il juger de la pertinence de mon site en EMD?

Si votre nom de domaine comporte des mots clés, Google va s’intéresser à deux éléments distincts pour choisir de vous indexer sur une requête particulière.

  • Pertinence du contenu : les contenus de votre site comportent ils des mots clés en nombre suffisants? Sont ils rédigés avec des vraies phrases? en un mot, est ce que la thématique de votre site est bien en rapport avec le nom de domaine et la requête de l’internaute?
  • Taux de rebond : que font les internautes en arrivant sur votre site? Naviguent ils, passent ils du temps à lire ou repartent ils directement sur Google? Plus le taux de rebond sera élevé, plus le moteur considérera que votre site n’est pas pertinent pour les internautes.

 

Et sur les autres moteurs de recherche?

Les autres moteurs de recherche tels que Yahoo et Bing continuent quant à eux de favoriser les EMD, mais ils ne représentent en France que 2.5% du trafic internet global (majoritairement utilisés sur des moteurs de recherches internes).

 

 

  Quelle conclusion en tirer?

J’ai pour habitude de ne jamais isoler le SEO du reste de la stratégie d’une entreprise. Aussi, je préconise depuis toujours de réserver un nom de domaine au plus proche de l’enseigne ou de la raison sociale de l’entreprise, sauf dans le cas de sites « satellites », non institutionnels. D’une manière générale, on choisira un nom de domaine simple à retenir, simple à retranscrire. Car au delà du référencement, le nom de domaine est surtout une marque d’identité de l’entreprise.

 

Sanctions et efficacités ? le principe de précaution

Jusqu’à présent, peu de sanctions ont été prises lorsque des mots clés ont été insérés dans les noms de domaine. Et on constate, qu’en dépit de ce que Google nous affirme, les noms de domaine comportant des termes clés s’indexent plus rapidement, et plus facilement.
Toutefois, par mesure de précaution, je vous invite à anticiper et à commencer dés à présent à suivre les recommandations de Google. En effet, la prochaine mise à jour pourrait peut être vous pénaliser.

D’autres part, en dehors des arguments marketing visant à éviter la contrefaçon ou la copie d’URL, inutile de réserver 10 noms de domaine pointant vers un seul contenu web…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *